Slider

 

L’opus de la rêverie

Je ressens une liberté étrange, le temps est comme suspendu.
Mon corps tout entier n’est qu’une entière perception et s’imbibe de
délices par chacun de ses pores.
Mes va-et-vient dans cette nature me poussent à ressentir l’essence
même de toutes choses.

Tout flotte autour de moi. Je me dirige sans but précis, puis des flashes
sur une maison, une rue, la mer, des couleurs, une lumière, des
visages…autant de prises de vues qui m’aident à lâcher prise et
témoignent de mon isolement comme un acte de création.